FQJI
 
 
Le Fonds québécois en journalisme international finance des projets de reportage à l’étranger de journalistes basés au Québec travaillant (pigistes ou salariés) pour des médias établis au Québec.
Le Fonds fait un maximum de cinq appels de bourse par année, en plus de possibles appels spontanés en cas de crises ou d’événements majeurs à l’étranger. Le Fonds finance les dépenses de reportage (texte, photo, radio, télé, web) allant de 500 à 6000 dollars, et jusqu’à 9000 dollars pour les équipes. Le reportage peut être réalisé en équipe de deux journalistes. Dans ce cas, l’équipe présente une seule candidature commune et non deux dossiers.
 
 
 
AVEC CREDIT2.jpg

APPEL À CANDIDATURES

Premier appel (terminé)

Échéance pour déposer sa candidature : 15 octobre 2018, 23h59
Découvrez les boursiers.

DEUXIÈME APPEL (en cours)

Échéance pour déposer sa candidature: 15 janvier 2019, 23h59

Critères d’admissibilité

Être un(e) journaliste établi(e) au Québec et membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) ou de  l’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ).

Constituer son dossier

Le dossier, transmis dans un fichier PDF par courriel à l’adresse info@fqji.org, doit comprendre les éléments suivants :             

  • Présentation du projet et de la capacité à le réaliser (trois pages max)

  • CV court (deux pages max)

  • Montage financier (une page)

  • Lettre d’engagement de publication d’un média québécois

Montage financier

Le Fonds finance des dépenses de reportages entre 500 et 6 000 dollars pour un projet en solo et jusqu’à 9 000 dollars pour les projets en équipe. Chaque projet doit inclure un montant demandé au Fonds (par exemple 3000 dollars) et le montage financier justifiant ce montant. Le Fonds paie les dépenses de reportage mais pas les salaires des journalistes. Les candidats ne peuvent donc s’attribuer un salaire dans le montage financier.

Le jury s’attend à retrouver une estimation des dépenses suivantes dans le montage financier :

  • Transport (billets d’avion, autobus, train, voiture, etc.),

  • Logement (hôtel, gîte, etc.) – indiquer le nombre de jours

  • Traducteur/Fixer (au besoin)

  • Assurance-voyage

  • Repas

  • Visas, autorisations

  • Imprévus

 

Critères d’attribution

Le jury s’attend à recevoir des projets de reportage clairs et concis qui témoignent de leur pertinence sociale, économique, politique, culturelle, scientifique ou environnementale.

Le candidat doit montrer qu’il maîtrise le sujet (pré-recherche), préciser son angle de reportage, démontrer son caractère original et inédit, et indiquer les éléments qui constitueront son travail de terrain (personnes à rencontrer, lieux à visiter, événements auxquels assister, etc.)

Le ou la journaliste doit démontrer qu'il ou elle a la capacité de réaliser le projet.

Le montage financier doit être réaliste.

 

OBLIGATIONS DES BOURSIERS

1 – Les reportages publiés ou diffusés doivent inclure la mention « Ce reportage a été réalisé grâce à une bourse du Fonds québécois en journalisme international. »

2 – Remettre un rapport financier incluant :

  • Factures de transport

  • Factures de logement

  • Facture de traducteur, fixer (si possible)

3 – Remettre un rapport de publication incluant :

  • Lien vers le ou les reportages publiés ou diffusés.

  • Si aucun reportage n’a été diffusé au moment du rapport, préciser quand il devrait l’être.

4 – Retour d’expérience          

Les boursiers peuvent, s’ils le souhaitent,  publier un témoignage sur les coulisses de leur reportage pour diffusion sur le site Internet du Fonds.

 

 IVANOH DEMERS

IVANOH DEMERS